jeudi 3 août 2017

Invasion migratoire: Victoire en demi-teinte


Ce 1er aout, n'a pas été un 1er avril... c'est vraiment arrivé, j'ai voulu le vérifier par moi-même et j'ai suivi une série interminable de bus pleins de migrants avec des escortes de gendarmerie nationale sur la RN1 (Route nord-sud) .
Notre glorieuse Armée Nationale Populaire  a déployée également des milliers de ses fils au niveau des frontières, pour dissuader l'entrée massive de ces indus occupants subsahariens.

L’État à enfin décidé d'expulser un certain nombre de ces conquérants déclarés de l'Algérie, mais voilà, malgré cela, il se pose un problème de taille.

Cette opération avait déjà été menée il y a quelques années, et ils étaient revenus, telle une maladie, ils reviennent toujours, si c'est pas les mêmes c'est d'autres générations, voire les mêmes.

Sans compter que de source officielle, la majorité des migrants expulsés sont des nigériens, mais pas des maliens! Or la grande majorité des envahisseurs proviennent du Mali.

Cette guerre ne fais que commencer, oui, c'est une guerre, une guerre raciale larvée. Pour le moment, nous avons notre armée et une grande partie des autorités algériennes qui est consciente du problème (Un grand merci fraternel à M.Messahel et surtout à M.Ouyahya qui ont été d'un clairvoyance exceptionnelle, et même d'un certain courage politique indéniable), mais ça ne pourrait pas durer.

La politique mondialiste est tel un cancer, elle ronge petit à petit les cellules saines, et les remplaces par ses agents , partisans de l'invasion migratoire, du métissage et du remplacement de population.

Plus que jamais, nous devons redonner l'Algérie aux algériens! Plus que jamais, nous devons rendre le séjour de ces migrants LE PLUS DÉSAGRÉABLE POSSIBLE EN TERRE D’ALGÉRIE. Donc le combat continue.

Tahya el Djazaïr!

                                                                                                                                  K.M



6 commentaires:

  1. Vive l'Algérie, Allahu Akbar !

    A bas les mondialistes et les traitres !

    RépondreSupprimer
  2. Il faut une vigilance extrême et générale pour repousser ces saheliens, mais une partie du peuple se montre docile à ces intrus ces africains viennent pour casser et certains pauvres algériens leur ouvrent grandement les portes juste pour se montrer hypocritement humanistes mais pas mondialistes ils ne connaissent pas le mot encore moins son sens

    RépondreSupprimer
  3. Ne baissons pas les bras, le combat continue jusqu'à la victoire finale !

    14/88.

    Mimoune.

    RépondreSupprimer
  4. On peut comme même espérer que l'État expulsera tout ce monde subsaharien non désiré chez nous. Personnellement je souhaite longue vie à Messieurs Messehel Abdelkader et Ouyahia Ahmed inchaAllah, des Hommes à l'ancienne de Vrais Hommes, nous n'oublierons jamais leurs fortes interventions quant à ce fléau africain qui devra être rigoureusement effacé de l'Algérie et bon débarras à ces colles dévastatrices africaines noires.

    RépondreSupprimer
  5. Les rapatriements des subsahariens est en cours mais certains de ces clandestins se cachent ou prennent la fuite pendant leur ramassage à Alger, il faut que les autorités trouvent une solution pour les rattraper tous surtout que leur retour coûte à l'Algérie et au peuple algérien un montant colossal. On espère que ces dépenses (pour rendre ces gens à leurs pays) ne soient pas grillées pour en laisser des traces de cette invasion. Il faut agir ensemble pour les dénoncer et que la police soit en permanence en contact avec la gendarmerie pour les barricader gentiment, ce ne sont pas ces bâtards subsahariens qui vont se moquer de nous et de la pauvre Algérie. Lisez journal algerie1 en ligne, avec keywords: les subsahariens s'opposent à leur rapatriement, Baraki, Alger, lundi 7 août, ça donne envie de les renvoyer pendant leur sommeil comme ça ils se réveilleront chez eux dans leurs pays- y en marre de ces populations et de leurs nuisances .....baraket

    RépondreSupprimer