jeudi 9 mars 2017

Le Colonel Si Nacer a-t-il été assassiné?

Nous savons évidemment que cet article ne va pas plaire, mais nous ne sommes pas ici pour plaire mais dire des vérités. Au sein des instances dirigeantes, il est un fait notoire qu'il y a aussi des grandes crapules, des profiteurs et des traitres à la solde de la république judéo-maçonnique de France sans compter la vermine des ex-trotskystes et néo-libéraux... Si l'assassinat de Si Mohammedi Said s'avère vrai, vous serez jugés par le tribunal d'Allah, non pas comme des êtres humain, mais comme des démons. Par ailleurs, et pour finir ce préambule, je tenais a dire que le faits qui vont suivre ont été relatés sur un journal en ligne le 12 février de cette année, donc c'est très récent, et qu'ils sont certainement vrais, car je connais personnellement des gens qui y ont assistés.


Hélas ce grand moudjahid à qui le pouvoir de Boumedienne avait suspendu le versement de ses salaires et pensions et mis en résidence surveillée depuis le début des années 70’s, depuis qu’il avait condamné la politique dictatoriale du régime de Boumedienne,est décédé dans des conditions mystérieuses à l’Hôpital Salpêtrière, à Paris.
Près de vingt ans plus tard, alors qu’il vivait dans la misère, à Kouba, en enseignant le Coran, et après l’arrivée de Chadli, celui-ci aura le mérite de l’élargir et c’est ainsi que les « islamistes du FIS » voudront le récupérer, début 1991. Mais le régime a la dent dure, et il décidera de se VENGER contre cet homme qui voulait renverser le régime qu’il considérait pris en mains par le « Hizb França ».
Aussi quand les DAF, prendront le pouvoir, ils vont lui régler ses comptes… Ils feront semblant de lui restituer ses pensions et lui accorder ses retraites de moudjahid, de vice Président de la République et de ministre..
Ils feront semblant de lui redonner ses droits, et profitant d’une maladie bénigne, ils viendront lui « proposer » de le soigner à l’hôpital militaire d’Ain Naadja, et ils lui feront croire qu’il devait être transféré en urgence en France. .
C’est ainsi qu’à son arrivée en France, en Novembre 1994. et son admission à l’Hôpital La Pitié Salpêtrière, à Paris, puisque l’ex premier chef d’état major de l’ALN, n’avait pas le droit à une suite particulière, comme de coutume, à l’hôpital américain de Neuilly, où j’avais rendu visite à des « clients du système », il sera lui, installé dans une chambre commune avec 4 autres malades !!!
Comme son fils était en stage chez moi, Si Nasser, me contactera ainsi que mon cousin Rachid Benaïssa, qui était alors à l’UNESCO, pour lui rendre visite. Nous l’avons vu à plusieurs reprises, puis, un certain jeudi 1 décembre 1994, alors que nous discutions avec lui sur la Révolution, et que j’essayais d’avoir des réponses à certains épisodes, il nous proposa de préparer un magnétophone et une caméra pour l’enregistrer dès sa sortie, en convalescence. .
Pendant que nous discutions ainsi, je lui ai posé une question sur Mélouza, et alors qu’il me répondait, en disant  » tu écriras un livre sur ma vie, mais sois patient car je vais vous faire des révélations qui vont bouleverser le système et ses hommes ». A peine avait-il fini son discours, en présence de son fils et de sa fille médecin, qu’un professeur est entré avec ses assistants. Pour nous donner le temps de sortir, ils ont commencé leur visite, par les autres patients, puis quand il a vu que nous allions sortir, il nous a demandé de revenir dans 5 à 10 mn. Après sa visite, il nous a dit que ce patient est en excellente santé « j’aurai bien voulu que mon propre père ait sa santé », nous a-il asséné, en disant « pourquoi ne le sortez-vous pas, puisque sa fille est médecin pour ne le ramener que pour les contrôles ? « . .
Nous fumes surpris par autant d’assurance, et il nous a dit qu’il allait préparer son autorisation de sortie, pour le week end, qui approchait..
Pendant que nous discutions avec le professeur, un groupe d’infirmiers est entré dans la salle, pour sortir un des malades, refaire son lit, et amener à sa place un homme « accidenté » disaient-ils, mais qui était entouré de bandeaux blancs tels une momie… Un spectacle qui m’intrigue à ce jour..
Après avoir pris congé du professeur et de Si Nasser, Rachid et moi, lui avons promis de revenir le sortir dès le lendemain, pour passer le week end chez nous. Rachid et moi, lui avons préparé chez Rachid, un studio pour permettre à ses enfants de venir l’accompagner durant son séjour parmi nous. Nous avions oublié que le lendemain était vendredi. Rachid avait de surcroît une séance plénière à L’UNESCO, qu’il ne pouvait rater, tout comme moi, j’avais un RDV à la mosquée avec un client de mon bureau d’études. Aussi n’allions-nous nous rendre libres que tard le soir après 19 heures. Quand nous nous sommes présentés dans sa chambre pour mettre au point le dossier administratif pour sa sortie en congé, nous allions découvrir que la salle avait été transformée en salle de pansements et de repos pour les infirmières..
Devant notre étonnement, alors que nous avions fait à sa recherche tous les étages, la chef de service, nous a avoué qu’elle-même avait été prise de court. Nous lui avons demandé des nouvelles sur notre malade, et elle nous a répondu, « Il a été déplacé, mais je ne sais pas où…, car il devait sortir. Allez voir l’administration vous aurez plus d’information…. » .
Quand nous sommes allés voir l’administration, et après quelques recherches rapides, ils nous ont dit : « Revenez demain dans la journée…, nous sommes ici uniquement de garde ». .
Le lendemain et le jour suivant nos recherches ainsi que celles de ses enfants furent vaines. .
Si ma mémoire ne me trahit pas, ce n’est que le lundi 5 décembre 1994, à l’aube, alors que j’avais passé la nuit chez mon cousin Rachid, et au moment où nous venions de terminer L’IQAMA pour notre prière de l’aube, que le téléphone a commencé à sonner avec insistance. Nous avons pris le téléphone, et notre interlocuteur était un cheikh de la Mosquée de Paris, qui a commencé par nous dire comme première phrase, ‘ADHAMA ALLAHOU AJRAKOUM, votre parent Mohamadi Said, est décédé, nous avons trouvé vos coordonnées sur lui quand on nous demandé de faire sa toilette mortuaire et nous vous attendons à la morgue de l’hôpital Pitié Salpêtrière…. » Nous nous sommes précipités, et à notre arrivée, il y avait près de 20 personnes dont des moujahidines qui disaient l’avoir connu et servi sous ses ordres. Nous fumes rejoints par son fils et sa fille. J’ai vu parmi les personnes qui attendaient Hocine Djoudi, alors ambassadeur à Paris, en compagnie de l’ex PDG de Sonacome qui était attaché « militaire ». Ils sont venus nous saluer puis, nous avons discuté du décès. .
Pendant que nous discutions, les officiers des Pompes funèbres nous ont demandé s’il y avait ses parents. Son fils et sa fille sont entrés chez eux, puis très vite, le fils est ressorti de leur bureau et est venu vers moi, pour me demander de l’accompagner, ce que Rachid et moi, avons fait. Une fois dans le bureau, les Pompes funèbres nous ont demandé de nous acquitter de 3000 FRF pour la toilette mortuaire, à remettre en espèces au préposé musulman de la Mosquée de Paris, et 15.000 FRF par CB, ou par chèque. Disposant d’une carte AMEX Corporate, sans limites, j’ai payé et Rachid a pris en charge la quote-part de la toilette mortuaire. Sur ce, ils ont sorti le cercueil pour que les présents puissent le voir, se recueillir devant sa dépouille et réciter leurs prières. Après un quart d’heure de lectures et de prières, Rachid s’est adressé à Djoudi, pour lui demander de faire prendre en charge par l’Ambassade, les frais des Pompes funèbres, et nous rembourser… !!! .
L’ambassadeur Hocine Djoudi, que je connaissais bien alors, m’a dit texto, en aparté et très silencieusement  » Si Abdelmadjid, j’ai pris sur moi, de venir non point comme ambassadeur, mais comme nationaliste et citoyen algérien…Puis il m’a mis en catimini dans la main, 1000FRF, ce que son collègue a fait aussi, en cachette »… Puis, il m’a dit,  » Si le régime que j’ai le malheur de servir apprend que nous sommes venus, ils nous liquideront… » Après une vive altercation avec Rachid, qui n’admettait pas cette « friponnerie », Djoudi, a demandé aux agents des Pompes funèbres, à utiliser leur téléphone. Après 5 minutes, il nous a annoncé qu’il venait d’obtenir d’Air Algérie, la prise en charge du rapatriement du corps, et qu’une ambulance allait arriver dans quelques instants, pour que le cercueil soit transféré à Orly…. .
VOILA DONC un témoignage que je donne de mémoire, SOUS CONTRÔLE D’ALLAH, pour la postérité et pour que d’aucuns sachent que SEUL ALLAH est JUSTE et récompense ceux qui nous ont permis de VIVRE DANS LA DIGNITÉ… Notre monde est hélas, plein de CRAPULES et D’INGRATS, qui ne se sont jamais gênés pour puiser dans le TRÉSOR PUBLIC pour assouvir leurs plaisirs personnels et ceux de leurs « clients », quand les MEILLEURS FILS DE L’ALGÉRIE, ont été livrés aux « exécutions » car je ne comprends toujours pas comment un homme en EXCELLENTE SANTÉ ait subitement « disparu » et trouvé une mort « naturelle » sans enquête..

RAHIMA ALLAHOU ASHOUHADA AL’ABRÂR WA ASKANAHOUM FÎ FASSÏHI JENNATIHI.


 Abdelmadjid Ait Saadi

Source: https://tunisitri.wordpress.com/2017/02/15/abdelmajid-ait-saadi-se-souvient-de-mohammedi-said-premier-chef-detat-major-de-laln/

lundi 6 mars 2017

Rare interview du colonel Si Nacer - Gradé de la Wehrmacht et de l'ALN



On ne présente plus Mohammedi Said, le colonel Si Nacer, militant nationaliste algérien de la première heure, ancien officier de la Deutsche Wehrmacht et de l'Abwehr (décoré de la Croix de Fer 1ere Classe), et surtout l'un des plus important dirigeants de l'ALN, l'Armée de Libération Nationale.

Voici une interview rare de ce héros national-socialiste algérien, Allah yerrahmou.

mardi 28 février 2017

Facebook supprime la page du parti du président palestinien

L’administration de Facebook a fermé la page du Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas. C’est ce qu’a indiqué lundi soir le chargé des maédias au sein du parti.
"Nous avons reçu un message signalant que notre page contrevenait aux règlements de Facebook", a expliqué Mounir Al Jaghoub, chargé des médias et lui-même l'un des administrateurs du compte fermé.
Selon M. Al Jaghoub, les comptes des douze administrateurs de la page qui comptait 70.000 abonnés environ, ont également subi le même sort.
Au message envoyé par Facebook, poursuit-il, était jointe une photo de Yasser Arafat tenant en main un fusil ayant appartenu à un soldat israélien kidnappé dans les années 1980 par les Palestiniens à Beyrouth (Liban). A ses côtés sur cette photographie figure Mahmoud al-Alloul, récemment élu vice-président du Fatah.
Il est à souligner que les militants pro-palestiniens accusent souvent le réseau social de censure et de parti pris.
En septembre dernier, Facebook avait fermé plusieurs comptes liés à des sites d'information palestiniens, mais l’administration du géant des réseaux sociaux, avait dû s'excuser, invoquant l'erreur.


lundi 27 février 2017

Vive notre armée et vive la sûreté nationale!

Un terroriste a été abattu hier soir par un policier héroïque devant le commissariat de Constantine! L'Algérie est protégée par Allah . Daech va être exterminée. Notre peuple va noyer Daech dans une véritable mare de sang impur. L’éradication sera dure, mais certaine! 

 Deux postes de police ont été la cible de deux attaques terroristes ce soir à Constantine selon des sources locales.
Le premier, situé à Bab El Kantara a subi une attaque suicide par un kamikaze qui s'est fait exploser devant l'entrée du poste de police alors que le second, situé à Boudjenana, a été attaqué par des hommes armés qui ont ouvert le feu contre la structure policière.

 Constantine a vécu une deuxième fois en quelques mois le cauchemar des attentats terroristes avec une attaque qui a visé le siège de la sûreté urbaine de police de Bab el-Kantra.
En effet, en ce début de soirée de dimanche, un kamikaze s'est fait exploser devant l'immeuble abritant le poste de police et qui aurait fait deux blessés parmi les policiers.

Vive l'ANP! Vive la DGSN! 

mercredi 22 février 2017

Pour une nouvelle révolution énergétique en Algérie

Très intéressante vidéo du professeur Chems-Eddine Chitour,malgré quelques inexactidues quand au changement climatique, son analyse sur la situation de la rente pétrolière est pertinente.

lundi 20 février 2017

Vérités et mensonges sur le racisme anti-noir en Algérie

Ces derniers temps fleurissent de plus en plus d'articles et de vidéos dénonçant cet hypothétique racisme anti-noir en Algérie, racisme hypothétique car pas tant présent que ça, sur tout le territoire.

Nous voyons bien que les faiseurs d'opinions en Algérie, surtout ceux à la sauce occidentale et francophone/francophile ont tous intérêt de voir cette affluence de subsahariens à nos portes, pour de multiples raisons, toutes liées à l’avancement du mondialisme et de l'universalisme juifs!

Voici le parfait exemple, le discours type de cette vermine mondialiste moderne, traitre à l'Algérie, néo-harki , traitre même à sa race et à sa religion (oui je dis bien sa religion, car le jour où la totalité des algériens comprendrons que l'Islam n'est pas une religion de métissage, à part pour les illettrés)...je m'égare, je disais donc, voici un exemple typique de discours d'ignoble traitre profitant d'amalgames pour étouffer la conscience nationaliste et raciale:





Et maintenant écoutez bien, cette vidéo qui fait justement écho à la première, tournée par un des petits protégés du premier:




Vous voyez donc le congoïde dans toutes sa splendeur intellectuelle et de son raffinement multimillénaire dont certains amis commentateurs sauront apprécier le goût. (Écoutez la vidéo jusqu'au bout , ça fait du bien de voir à quel point nous sommes tant aimés par ces négrillons)

Certains vont me dire ici, y compris des gens de bonne foi, que ce racisme noir anti maghrébin est minoritaire, que nous sommes tous frères etc.... soit, je suis parfaitement conscient que ces nègres pacifistes existent, et croient en la fraternité multiculturelle, mais voilà, ce genre de commentaires et de gens sont extrêmement minoritaires au vu de ce qui se passe réellement sur le terrain en Algérie, et même, avec une certaine relativité, nègres et maghrébins "cohabitent" dans les banlieues en France, par exemple.

Le nègre a toujours été fort communautariste, grand bien lui fasse d'ailleurs, et si il professe souvent le métissage ce n'est JAMAIS pour le bien des autres peuples, mais parce qu'il connait sa capacité de nuisance et de destruction des cultures et civilisations, l'ADN négroïde est la quintessence du mal qui ruinera tout peuple, toute civilisation.  La place des peuples noirs est en Afrique subsaharienne, en dessous du désert. Le sud algérien est la frontière naturelle qui aurait du signifier la fin de territoire pour les races noires...la saleté d'occupation française aidée du christianisme enjuivé à tout détruit tout cela, et l'intégrisme islamiste finira le reste si il triomphe.

Cher(e)s camarades nationalistes, frères et sœurs en islam et de race, n'oubliez pas que nous sommes SEULS, que le peuple algérien est seul à essayer ses malheurs, et ce de tout temps! Ensemble soyons l'élite nationaliste et fasciste algérienne pour l'amour de nos racines ancestrales et pour la destruction des tout nos ennemis, y compris les traitres aux intérêts du peuple algérien qu'il y a chez nous!

Vive l'Algérie!Allahu Akbar! l'Algérie aux Algériens!

                                                                                                                                 K.M

De Gaulle-OAS: Mêmes déchets.

A tous ces crétins fini de magrébins et partculièreent d'algériens qui apprécient le Général de Gaulle, sachez qu'en réalité il a été l'un des plus dangeureux président de la France à notre égard, et même bien plus que les terroristes de l'OAS, dont la vision des algériens était claire.

 Voici l'un de ses propos, jamais démenti, mais assez occulté:

« Evidemment, lorsque la monarchie ou l’empire réunissait à la France l’Alsace, la Lorraine, la Franche-Comté, le Roussillon, la Savoie, le pays de Gex ou le Comté de Nice, on restait entre Blancs, entre Européens, entre chrétiens… Si vous allez dans un douar, vous rencontrerez tout juste un ancien sergent de tirailleurs, parlant mal le français. […] Tous ces bicots se chamaillent. Ils aiment les fusils, ils aiment s’en servir. Ils ont la manie de la fantasia. »
Charles de Gaulle, au général Koenig, La Tragédie du Général, op. cit.

L'OAS aurait mieux fait d'abattre cette ordure, elle nous aurait débarassée d'un danger bien plus grand qu'elle. François Fillon, qui est l'un des "héritiers" de la pensée gaulliste/gaulienne, en est un parfait rprésentant. Il n'a jamais été un résistant, mais bien au contraire un traitre à la solde de la juiverie internationale. Il disait tout et son contraire, c'était un politicien doublée d'une véritable vermine anti-algérien fini. Ne l'oubliez jamais.